La trottinette est un engin de transport personnel en libre-service qui gagne en pourcentage ces derniers temps. Cependant, le public la voit d’un mauvais œil. Ce qui n’est pas bon pour les affaires des opérateurs de trottinettes. C’est pourquoi les sociétés telles que Limes et Bird décident de régler le problème au travers de nouvelles réglementations, de campagnes préventives, d’initiations, etc.

Lime et Bird : leaders du marché de la mobilité

Désireux de devenir les leaders mondiaux de la mobilité, les sociétés Lime et Bird s’engagent à créer des engins révolutionnaires. Elles sont certes en concurrence, mais leur vision des choses est à peu près pareille. En effet, les deux acteurs souhaitent repenser, réadapter et reconstruire les communautés, face au changement climatique. La sécurité et la santé de la population constituent leurs principales préoccupations.

trottinettes

D’ailleurs, Lime a lancé un programme de recherche visant à éradiquer les problèmes, selon la réalité actuelle. Ces sociétés de trottinettes électriques ont pour but de rapprocher l’administration à la population. Par exemple, les policiers, au lieu de se balader dans leurs voitures climatisées, montent sur les trottinettes électriques. Cela favorise le contact avec les peuples, sans préjugés ni autres barrières.

La sécurité avant tout !

Depuis l’expansion des trottinettes électriques sur le marché, de nombreuses personnes se plaignent pour les raisons suivantes :

  • la fréquence d’accidents (1500 blessures enregistrées aux États-Unis) ;
  • le dysfonctionnement de l’engin et la courte durée de vie ;
  • le comportement violent de l’utilisateur.

Les arguments portant sur l’écologie et l’économie n’intéressent plus les gens, bien que les blessures causées par les trottinettes ne soient pas si graves ; et que le nombre d’accidents n’est aussi conséquent que ceux causés par les autres moyens de transport. Les entreprises de trottinettes électriques en free floating se doivent de rassurer leurs clients au travers des campagnes et diverses actions.

Soucieux de la sécurité de ses utilisateurs, ses futurs utilisateurs et la population tout entière, la société Lime a instauré un comité consultatif. Ce dernier œuvre sur les politiques publiques et la sécurité. Lors d’une réunion à San Francisco, ce comité a décidé de mettre en place des initiatives de recherche et de politique. Il spécule sur les nouveaux règlements et la façon d’améliorer les relations entre l’entreprise, les villes et les utilisateurs.

Trottinette pour enfant

Les bonnes actions ont un prix

Le directeur de la politique de Lime, en la personne de David Spielfogel affirme que les villes s’éloignent petit à petit de la culture automobile. Cependant, les gens craignent encore la micromobilité. Il faut donc trouver une façon de rendre ce nouveau moyen de transport urbain aussi confortable que normal.

À ce contexte, la société a pris la liberté de distribuer 250 000 casques gratuits aux utilisateurs de son application. La qualité de l’engin a également été améliorée pour s’adapter au mieux aux conditions urbaines. Des formations gratuites ont été offertes aux utilisateurs. Cela a coûté environ 3 millions de dollars, mais c’est nécessaire pour le développement des affaires.

La société Bird s’est également œuvré pour la sécurité de ses clients, en distribuant des casques et faisant une tournée éducative. Il s’agit d’une expérience éducative à la fois immersive et interactive, connue sous le nom de « Safe Street Tour ». 100 villes du monde bénéficieront de formation sur les règles élémentaires de sécurité et le Code de la route local.